Collège Druidique des Gaules

Collège Druidique des Gaules

Ar Gaël n° 348 : La vie du Collège

Ar Gaël N°348

 

 

La vie du Collège Druidique des Gaules.

 

Depuis le dernier Ar Gaël, de nombreux événements se sont produits dans notre Celtie. L'ensemble des pays la composant subissent une crise que je qualifierai d'existentielle. En effet, notre société traditionnelle basée sur la famille et le clan, les devoirs de chacun par rapport au groupe notamment des aînés a été le socle qui a permis à une civilisation brillante de rayonner dans le monde entier.

 

Les efforts incessants des dirigeants politiques occidentaux relayés par les écoles et les medias ont consisté depuis au moins un siècle à glorifier l'individu contre la tradition, la famille et le clan. Le but non avoué et complété par les dirigeants économiques est de créer des citoyens et des consommateurs dociles, faciles à gruger et à manipuler, qu'on classe par tranche d'âge et à qui on propose une nouvelle culture bien politiquement correcte. Si on y ajoute un flux ininterrompu de migrants de culture et de religion différentes, notre mode de vie traditionnel est voué à disparaître à brève échéance. Pour compléter le tout, le fin du fin pour être admiré est soit d'intervenir pour « aider » les pays en voie de développement (qui ne nous ont rien demandé), soit de faire la guerre pour éliminer leurs dirigeants s'ils ne sont pas dociles avec le modèle « occidental », celui-la même que nous récusons.

 

Les sociétés tribales ou claniques de ces pays soi-disant en retard ont un modèle d'organisation qui a toujours fonctionné et il est à mon sens criminel de vouloir les remplacer par notre modèle qui n'en est pas un. Nous devons soutenir les peuples qui comme nous sont soumis à des lobbies occidento-capitalistes ou des nouveaux états riches pillards de la planète comme la Chine.

 

La paix dans laquelle nous croyons vivre n'est qu'illusion, et nous sommes en danger. En danger de dé-culturation, en danger de transformation de la société en un melting pot de plus en plus soumis à des sectes ou à des religions exigeantes, à des valeurs qui ne sont pas les nôtres. Il est donc urgent de nous rassembler, d'oeuvrer pour faire vivre nos valeurs druidiques, les proclamer devant tous pour montrer à nos jeunes qu'il a existé et qu'il existe des façons d'appréhender la vie qui ne sont pas celles véhiculées par les medias, les politiques, les groupes de pression et les religions « adaptées » ou totalitaires.

 

Bien sûr qu'il est tentant d'opérer ce rassemblement sur la base de la bonne volonté et d'un large consensus. Malheureusement, certaines personnes se réclamant du druidisme ne sont pas forcément représentatifs de ce que j'appellerai « des druides selon la tradition » et risquent surtout de nous desservir auprès de ceux qui ont besoin de retrouver leurs racines celtiques.

 

Je pense pour ma part que nos textes (mythologie galloise et irlandaise, légendes arthuriennes, triades, contes et légendes de nos provinces) véhiculent tous les mêmes valeurs profondément enracinées dans notre terroir, mais qui souffrent de ne plus être enseignées ni pratiquées par beaucoup de transmetteurs officiels.

 

Je préconise donc de mettre sur papier un véritable code de déontologie traditionnelle, qui sera proposé à tous. Toutes les personnes se réclamant du druidisme devraient alors se déterminer par rapport à ce code, le tri se faisant sur l'acceptation ou non de ces valeurs, si fondamentales. Entendons nous bien, il ne s'agit en aucun cas d'aborder LA FORME des rituels, des cérémonies, des rassemblements, des grades ou autres détails d'organisation de chaque Collège ou groupes druidiques, mais de poser un socle DE FOND, DE BASE, à partir duquel chaque groupe ou individu pourrait aborder le druidisme selon le contexte, les événements ou les nécessités du moment.

 

Par contre, un aspect me paraît aussi important mais négligé pour l'instant, il s'agit de la FORMATION, qui devrait à mon sens faire l'objet d'une harmonisation ; Le besoin est très fort mais pour prendre un exemple personnel, le stage annuel dans la forêt que j'organise depuis de nombreuses années rassemble des personnes de tous les coins de france ou même de l'étranger, malheureusement sans suite possible vu l'éloignement géographique. Il manque donc des relais de formation aux 4 coins de l'hexagone ou de la Celtie.

 

Beaucoup de travail nous attend, mais je ne doute pas de la bonne volonté de nos amis druides à progresser afin d'offrir à nos postulants, nombreux et avides d'apprentissage et de rigueur la matière à leur progression spirituelle, dans la connaissance de nos ancêtres, que nous connaissons si mal !.

 

BONNE ANNEE NOUVELLE CELTIQUE A TOUS NOS LECTEURS

 

 

/|   Pwill

 

 



29/06/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres